Chiffres à fin décembre 2023

Entreprises affiliées 4'098 entreprises avec 28'821 personnes assurées
Nouvelles affiliations    En 2023 Nest a connu une croissance de 184 entreprises et 1'172 personnes assurées
Fortune CHF 3’910 millions
Performance des placements Depuis le 1er janvier 2023: 6.80% (non audité)
Degré de couverture Technique 108.6% (non audité)
Économique: 105.8%
Porteur de risque: 108.7%
Taux d'intérêt 2023 1.75% sur l’avoir de vieillesse total (2024 : 1.25%, provisoire)
Taux d'intérêt technique 1.75%
Bases techniques VZ 2020 / table générationnelle
Taux de conversion 2023 : 5,7% sur l’entier de l’avoir de vieillesse; réduction à 5.3% - 2026

Explications

Taux de couverture technique : le taux de couverture technique correspond au rapport entre la fortune de prévoyance et les engagements évalués techniquement. Il ne tient toutefois pas compte des engagements futurs partiels tels que les pertes dues aux départs à la retraite. Pour simplifier, le taux de couverture technique montre dans quelle mesure les prestations déjà versées sont couvertes par le capital. Le taux de couverture technique est également l'indicateur réglementaire de la situation financière d'une institution de prévoyance (art. 44 OPP 2).

Degré de couverture économique : ce chiffre montre, à l'aide d'une évaluation du marché, dans quelle mesure les futurs versements de rentes sont couverts par les placements. Une valeur largement supérieure à 100 % signifie donc que la caisse de pension est en bonne santé financière. Contrairement au taux de couverture technique, le taux de couverture économique peut être comparé entre différentes institutions de prévoyance, sans tenir compte des effets du taux d'intérêt technique. Le taux de couverture économique est donc l'un des chiffres les plus importants pour la gestion des risques de la caisse de pension. A des fins de comparaison avec d'autres caisses de pension, aucune perte de retraite future n'est prise en compte ici.

Taux de couverture des risques : dans le cas du taux de couverture des risques, les valeurs de marché des prestations accordées sont d'abord déduites de la fortune de prévoyance, c'est-à-dire que les obligations de rente sont externalisées. Cette fortune de prévoyance restante est ensuite comparée aux prestations de libre passage. Ce chiffre clé montre la situation financière des assurés actifs, c'est-à-dire sans transfert de risque des assurés actifs vers les retraités. A des fins de comparaison avec d'autres caisses de pension, aucune perte de retraite future n'est prise en compte.

Taux d'intérêt technique : le taux d'intérêt technique a deux fonctions dans les caisses de pension. Premièrement, le taux d'intérêt technique est utilisé pour évaluer les engagements et calculer le taux de couverture technique. Plus ce taux d'intérêt technique est bas, plus le taux de couverture technique est bas. C'est pourquoi le taux d'intérêt technique doit toujours être utilisé pour comparer les taux de couverture techniques entre les caisses de pension. Deuxièmement, il peut également être considéré comme le taux de financement des prestations accordées et à venir. Cette approche est toutefois insuffisante à l'heure actuelle, car les pertes de retraite passées et futures doivent être prises en compte.

Taux de conversion : Le taux de conversion permet de calculer la rente de vieillesse annuelle à partir de l'avoir de vieillesse épargné. Le montant du taux de conversion au moment du départ à la retraite est déterminant à cet égard. Pour un avoir de vieillesse de CHF 500′000 et un taux de conversion de 5,9 %, la rente de vieillesse annuelle s'élèverait à CHF 29'500 (CHF 500′000 × 5,9 % = CHF 29'500). Cette rente de vieillesse ne peut pas être réduite.